Oblog version 2.7
 
rechercher dans les articles

Sections

Tous les articles
Rubrique à brac [100]
Culture [100]
    » Culture générale [3]
    » Culture gay [28]
    » Ciné et télé [46]
    » Lectures [1]
    » Musique [9]
Gay [89]
    » Illustrations [37]
    » Evènements [14]
    » Sexualité [24]
Science et technologie [100]
    » Urbanisme [16]
    » Internet en général [18]
    » Blogs [33]
    » Google earth [24]
    » Informatique [3]
Sorties [94]
    » Montpellier [37]
    » France [22]
    » Etranger [30]
Opinions [91]
    » Politique [19]
    » Spiritualités [13]
    » Société [58]
Introspection [68]
 





-
Vous avez sélectionné les articles de la section France
Supprimer cette sélection »

Archive

Ce blog, rédigé de juillet 2004 à février 2014 n'est plus mis à jour. Il constitue aujourd'hui le journal de bord d'une période passée de 10 ans.

Le 01 octobre 2008

» La belle rue Irénée Blanc

»
Il y a à Paris des ruelles cachées pleines de charme. J'ai découvert tout près d'un lieu de rendez-vous professionnel la rue Irénée Blanc, tout au bout du XXème arrondissement.
c'est une rue pavée bordée de belles maisons du début du siècle dernier, chacune avec un petit jardin en pente verdoyant et arboré. C'est uen rue tortueuse, étroite, un peu encombrée mais remplie de calme. Loin des chemin touristiques, dans un bout de campagne à Paris, dans le quartier Saint-Fargeau, la jolie rue Irénée Blanc mérite un regard.
Voir sur google Maps
Un article sur l'histoire de la rue

 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 1 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 05 juillet 2008

» Paris, la grande boucle [2]

»
Palais de l'Unesco
11h37 Je croise beaucoup de touristes à la correspondance Charles de Gaulle Etoile. Ils ont vu l'arc de triomphe au dessus de nos têtes et iront peut-être vers Trocadéro voir la tour Eiffel. Moi, je continue sur la ligne 6, la boucle sud pour me rendre dans le XVème. Les guides n'en parlent pas, mais depuis le métro, juste passé la station Passy, la vue sur la tour Eiffel est superbe. Au moment où la ligne devient aérienne et passe sur la Seine, le grand symbole de Paris s'élance dans le ciel et le métro devient un petit train touristique.
Pas très sûr de moi, je décide de descendre du train à Cambronne pour me rendre à l'Unesco. Je ne me suis pas trompé, le palais est à quelques pas de là.
12h00 Ce bout de territoire international en plein Paris, hérité de l'après guerre semble désert. Même la place au devant est presque vide. L'architecture des années 50 glorifiait le béton. Le palais de l'Unesco est un monument de béton, très "moderne" à l'époque de sa conception. Je pensais trouver une entrée monumentale, un parvis prestigieux pour cette organisation mondiale, mais rien ne marque l'endroit, même les mâts sont orphelins de drapeaux.
Je quitte la place Fontenoy et je repère le métro suivant qui n'emmènera vers Auteuil. Le nez dans le plan de la RATP, j'entends quelqu'un m'interpeler depuis l'abri-bus d'à coté, sans doute un touriste qui cherche son chemin. A ma grande surprise, c'est moi le touriste. Une dame coquette me propose bien gentiment son aide pour me diriger. Je n'aurais pas pensé que cela puisse arriver à Paris. J'ai connu ca à Montréal au Québec, un ville tranquille avec des habitants plus agréables que chez nous. Je laisse la dame m'expliquer comment me rendre à la station Ségur et la remercie pour son aide, très inattendue.
A suivre
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 04 juillet 2008

» Paris, la grande boucle

»
Jeudi c'est RTT, une journée libre à Paris.
9h17 Réveil, un peu tôt pour un jour de repos.
9h32 Petit déjeuner entouré de gens carrément impolis qui ne regardent personnes lorsqu'ils arrivent dans le salon, ni même lorsqu'ils viennent s'assoir à la même table.
10h40 Je quitte l'hôtel après avoir réglé la nuit, la valise en garde jusqu'au soir. C'est pas cher pour Paris, 55 euros avec le petit déjeuner. L'hôtel est dans le Xème, métro Jaurès.
10h50 J'arrive à la Gare Magenta. Superbe cathédrale souterraine, la gare RER la plus récente, ouverte en 1999. Il y a des escaliers majestueux, des poutres de béton mêlées et surtout de vastes espaces clairs bien que sous terre. La plupart de ceux qui y passent au quotidien ne voient plus cet environnement, mais en touriste flâneur curieux d'architecture urbaine, c'est un endroit très intéressant.
Un peu plus tard et quelques couloirs plus loin, un groupe de pompiers s'entraine à l'incendie. Jeunes et beaux, ces pompiers de Paris correspondent tout à fait au fantasme qu'ils représentent. Sauvez-moi !
Le plan schématique du métro de Paris présente 2 points blancs cernés de noir reliés entre eux entre les stations Gare du Nord et La chapelle. Dans la réalité, c'est un long tunnel couloir et des escaliers qui relient les lignes 2 et la Gare.
11h20 Après avoir tourné en rond dans les couloirs de Magenta, je sors à l'air libre dans la haute station La chapelle. Je lis la description historique de la station, le nom de l'architecte que j'oublie aussitôt, la couverture partielle des stations aériennes de la ligne 2, alors que celle de la ligne 6 au sud couvre les quais et les voies. 2 minutes et la rame est là, direction Porte Dauphine.
A suivre..
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 1 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 28 avril 2008

» Coté Tarn, le compte rendu

»
Moi au Presbytère de St. Pierre
Nous voici de retour de ce court séjour dans le Tarn et à la chambre d'hôtes du Presbytère de Saint Pierre à Salvagnac. Tout s'est bien déroulé, et c'était même au-delà de mes attentes. C'est la première fois que nous séjournions en chambre d'hôtes gay. Durant notre séjour en semaine et au tout début de la belle saison, la maison était calme, seulement 2 chambres étaient occupées, l'une par nous deux et une autre par un couple de jeunes bretons en ballade. Le beau temps était là et nous avons eu l'exclusivité de la magnifique terrasse de la piscine pour le premier bronzage de la saison. L'eau de la piscine était très belle et propre mais encore très froide pour une baignade. Jean-Luc, le propriétaire, aime recevoir des garçons chez lui et son accueil est très agréable. Il propose trois belles chambres, un hébergement luxueux pour 3 couples au maximum. L'ambiance est loin de celle d'un hôtel toujours trop impersonnel. L'accueil est en relation avec la beauté de la demeure. Jean-Luc, après une carrière dans l'industrie, est devenu décorateur architecte d'intérieur. Il met en scène son talent au presbytère de Saint Pierre. Toutes les pièces de la maison sont superbes, les chambres, les salles de bain comme les pièces communes (le salon, les halls d'entrée et de l'étage).
Le séjour au Presbytère de Saint Pierre est aussi l'occasion de visiter la belle région alentour. Le pays de cocagne, proche de Toulouse, est un très beau pays, une belle campagne de collines et des villages d'une beauté architecturale surprenante.
Enfin, si vous aimez vivre nu, la maison d'hôtes est faite pour vous. Le jardin vaste mais intimiste invite à tomber la culotte et les propriétaires sont très tolérants. Vous pouvez porter votre cockring pour votre séjour naturiste entre votre chambre et la piscine, vous ne choquerez personne et serez bienvenus.
Le Presbytère est ouvert toute l'année mais pensez à réserver votre séjour bien à l'avance.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 3 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 18 avril 2008

» Deux jours du coté du Tarn

»
www.cotetarn.com
Nous voilà en vacances pour une semaine. une semaine pour décompresser, se retrouver prendre du repos. J'ai trouvé, un peu dans l'urgence et par hasard, une chambre d'hôtes gay et naturiste. J'ai réservé deux nuits au Presbytère de Saint Pierre de Messenac dans le Tarn. L'endroit semble délicieux, paisible et tranquille, exactement ce que l'on recherche pour des vacances courtes.
Rendez-vous dans quelques jours pour le compte rendu de ce séjour.
Le site Internet de la chambre d'hôtes : www.cotetarn.com
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 1 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 25 mars 2008

» Echange maison Montpellier contre Paris

Appel au peuple.
Nous échangeons notre maison à Montpellier contre un appartement à Paris en mai (dates à préciser).
Pour avoir plus de précisions sur la maison, laisser un message avec votre adresse mail sur cet article.

 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 02 décembre 2007

» Un bon déjeuner et un serveur superbe

»
Une fois n'est pas coutume, mon père et moi avons déjeuné au restaurant. Sur ses conseils, nous sommes allés au village voisin, à 3 kilomètres, pour prendre le repas à l'Auberge des carrières. Le décor est classique, un peu rustique provençal sans grande âme. En revanche, l'environnement immédiat du restaurant est superbe. L'auberge est posée sur la place, face à la mairie du village et au pied du Luberon. L'endroit est paisible, beau comme tous les villages de la région du Luberon.
Le chef aime cuisiner le poisson et c'est bien entendu la spécialité du restaurant. J'ai vraiment beaucoup aimé la nage de Lotte et petits légumes.
Les prix sont plutôt raisonnables pour la qualité de la cuisine et le confort.
Le plus bel atout de l'Auberge des carrières, c'est le maitre d'hôtel. C'est un brun de 30 ans ou a peine, beau comme un dieu, souriant et bouleversant.
Si vous passez dans la Luberon, arrêtez-vous déjeuner ou dîner à l'Auberge du garçon qi vous fera tourner la tête !
Avenue du château, 84 Les taillades, 04 32 50 19 97
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 6 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 22 juin 2007

» Les marchés de Provence

»
Tomates sur le marché d'Apt - 05/07
Je suis né en Provence, à Avignon, ville des papes et du festival. Quelques jours après ma naissance, mes parents m'ont emmené un peu plus à l'est, dans un village posé au pied du Luberon, c'est là que j'ai grandi. Alors, quand la télé diffuse une émission sur le pays du Luberon, je regarde avidement les images et j'écoute ce que les gens disent. Le 13 juin, l'émission "Des racines et des ailes" était dédiée en partie au Luberon avec le reportage "Les amoureux du Luberon". Louis Laforge m'a surpris en rappelant que Luberon s'écrit sans "é". J'étais jusqu'ici toujours agacé d'entendre cet accent sur le e et je ralais à chaque fois contre ces parisiens qui ne comprennent rien... Le Lubéron n'existe pas sinon dans l'idée de certains estrangers. C'est vrai que le pays est beau, très beau. La qualité des paysages n'a pourtant pas suffit à me retenir au pays. Le Luberon c'est aussi la campagne, avec dans ses paysages superbes des mentalités rurales épouvantables, souvent façonnées par les idées reçues et l'ignorance.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 13 mai 2007

» Balade en Périgord

»
La grande filolie
La plus belle des régions de France est sans doute le Périgord. Jeff et moi avons passé plusieurs séjours en Dordogne, du coté de Sarlat, dans le Périgord noir. Notre dernier voyage remonte maintenant à plusieurs années et il me tarde de revoir les beaux paysages, les châteaux entourés de forêts et les belles rivières de ce département. Le Périgord est un pays d'histoire. Il est d'une richesse de lieux incroyable pour les passionnés de préhistoire et de moyen-âge.
Les sites les plus prestigieux se cotoient, de Lascau à Castelnau, des Eyzies à Domme. Il y a, quelques part dans la vallée de la Vézère, un petit village qui est un peu notre pèlerinage en Dordogne. C'est Saint Léon sur Vézère. Si vous passez par là, prenez le temps de vous arrêter à Saint Léon, de vous assoir dans l'herbe des bords de la rivière, au pied de l'église ; c'est ici que vous saurez vraiment ce que veut dire "paisible".

 
 

Le 27 mai 2006

» Dans les rues de Paris

»
C'est presque une tradition, Jeff et moi passons au moins un wikende par an à Paris. J'ai profité de jeudi et vendredi à Paris pour le travail pour poursuivre la fin de la semaine avec Jeff. Nous avons retrouvé avec plaisir Manu et Fabien. La capitale nous a offert ses merveilles sous un temps capricieux : Le Grand et le petit palais, le musée de Cluny, la Bibiothèque François Mitterand.
 
 

Le 06 octobre 2005

» Montpellier - Paris - Montpellier

Je serai à Paris ce soir et demain, le temps d'un aller-retour. Je n'aurais encore pas le temps de voir les parisiens blogeurs. J'aurai juste le temps de diner chez Chartier.

 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 4 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 12 septembre 2005

» Paris et retour

»
Je viens de passer la journée à Paris. C'est exténuant, je n'ai plus l'âge de ces sottises ! Lever à 5h00 pour prendre le vol de 6h40, quelques heures de réunion avec des collègues pas toujours rigolos, dans une salle de réunion aussi grise que le ciel de Paris, retour à la maison peu avant 21h00. Ah, si une bonne nouvelle, j'ai reçu au courrier mes culottes, mon short et mon débardeur commandés il y a quelques jours chez AussieBum www.aussiebum.com en Australie, je suis trop content, c'est trop beau. Aujourd'hui mon amoureux a fait sa rentrée des classes. Le voilà parti pour une année d'étude pour devenir un des chef du CHU. Cette journée a été fatiguante pour tous les deux. Allez, au lit.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 4 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 09 septembre 2005

» Lyon dans l'imprévu

»
Ouf ! Me voila rentré à Montpellier depuis 1 heure après un voyage imprévu à Lyon qui avait débuté de façon chaotique mercredi matin. J'ai du me rendre à uné réunion pour le boulot prévue initialement à Montpellier mais qui a été déplacée à Lyon à cause des intempéries. Je devais être de retour hier soir mais les trains ne circulaient pas et les routes étaient bloquées. Malgrès ces imprévus, je suis très content d'avoir passé deux soirées à Lyon. J'aime cette ville et je l'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir.

Ajout du 10 septembre
Lyon possède tout plein de bons restaurants. C'est la capitale du bon manger. Je suis retourné dans 2 restaurants du chef Lacombe dont "Le bistrot de Lyon". C'est une excellente adresse où je me suis régalé d'une excellente quenelle au brochet et d'un trés bon crumble pour 27 euros avec Pot de Côtes du Rhône.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 1 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 10 juillet 2005

» Carcassonne boy

»
Et voilà, pendant qu'il prend une photo de moi, un garçon passe dans mon dos et clic, il le prend lui aussi. Souvenir très frais de ce week-end à Carcassonne.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 25 mai 2005

» Des bulles et des garçons

»
Le week-end dernier, nous avons fait notre premier séjour en balnéo. Ce séjour était aussi l'occasion de notre première rencontre avec Manu et Fabien, un couple de blogeurs parisiens [consulter le lien]. Cette pause détente était très bien venue. C'est toujours un plaisir de sortir de Montpellier, de faire un micro voyage quelque part en France, le temps de quelques jours. Parce que j'avais pris en charge le choix du lieu (Dax) et de l'établissement hôtelier, j'espérais très fort que les prestations soient de qualité. Mon choix était bon. Notre hôtel, au bord d'un petit lac était très chouette, la chambre assez grande pour une bonne partouze, était spacieuse avec vue sur les jardins. Bien entendu, c'est à l'espace balnéo que nous avons passé le plus de temps. Je ne suis pas courageux dans l'eau (il m'arrive même de perdre le souffle sous la douche). Les bassins ne dépassant pas 1m30, je ne risquait pas de me noyer ;) L'eau à plus de 30 degrès, les bulles et les jets nous ont fait rester dans les piscines pendant des heures. Entre deux bains, nous sommes aussi allés nous faire cuire dans les saunas et hammans.
L'idée d'un week-end balnéo à Dax à fait sourire mes amis et collègues. Ils pensaient, et moi avec eux, que nous serions entourés de mémés et de pépés. Mais la réalité est différente. Le public était composé d'un mélange de jeunes, d'une majorité de quadras et d'anciens, pas très nombreux. Parmi les chairs fraîches, nous avons trouvé de très jolis garçons, bien musclés comme il faut. Malheureusement, ils étaient tous accompagnés de leur boudin copine, impossible donc de les entraîner dans les vapeurs du hammam pour les tripoter.
Pour cloturer le séjour, nous avons tous les 4 acheté un massage aux thermes de l'hôtel. Mon expérience de l'intitut Ilébo à Montpellier [consulter le lien] n'a rien de commun avec ce massage là. La lumière, l'ambiance musicale, le massage en lui même et la masseuse (oui une masseuse, j'aurais nettement préféré un masseur) ne m'ont pas vraiment plus. Rien à voir avec le merveilleux temps passé chez Ilébo.
Notre rencontre avec Manu et Fabien s'est déroulée comme si nous retrouvions de bons amis après une longue séparation, comme une impression de bien nous connaître déjà. Leur présence à renforcé le plasir d'être ailleur en vacances. Quand est-ce que l'on part à nouveau en vacances ?
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 1 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 19 mai 2005

» Pause balnéo

Nous partons en week-end prolongé pour notre première balnéo. Nous serons de retour lundi, en pleine forme après 3 jours dans l'eau.

 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 4 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 18 avril 2005

» Partir un jour

»
Je viens de commander les chèques vacances pour cette année. Mais ceux de l'an dernier sont toujours là. Où aller passer quelques jours de vacances reposantes ? Retourner dans mon village préféré www.saint-leon-sur-vezere.fr ? Visiter Bordeaux et sa région www.bordeaux.fr ? Moi j'irai bien faire une balnéo-remise-en-forme, dans les Landes par exemple. Je ne suis encore jamais allé en thalasso, mais tous les amis qui sont partis me disent que c'est formidable. L'idée de me faire masser, soigner mater, toucher pendant 2 jours me plait bien. Ma crainte est de me retrouver avec mon amoureux dans un centre plein de vieilles cellulitées. Mais est-ce qu'un centre thalasso qui reçoit des hommes jeunes et musclés existe ?

Mise a jour à 12h09
-----------------------
J'ai trouvé ça : forfait 2 jours 3 nuits, hotel Calicéo 3*** à St. Paul des Dax en 1/2 pension, accès espace remise en forme, saunas, hamamn, cardio-training et aquagym >> 182 euros par personne.
Cool non ?
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 5 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 16 février 2005

» Paris sur les ondes

»
J'étais à Paris la veille de la fermeture de l'exposition "Paris sur les Ondes". Ce fût une bonne idée d'aller passer un moment à l'expo organisée à l'Hôtel de ville. L'INA, à l'origine de cette manisfestation, présentait quelques une de ses archives audio-visuelles dans un parcours présentant dans différentes époques la présence de la radio et de la télé à Paris. Pour un passionné de l'histoire de la ville comme je suis, j'ai trouvé mon bonheur dans les petits films montrant la destruction des halles, la construction du périphérique ou encore la polémique autour de la pyramide du Louvre vue au travers d'interviews de parisiens ou de touristes. J'ai bien aimé cette expo même si j'en suis sorti un peu frustré de ne pas avoir pu tout voir et entendre à cause de l'attente devant chaque écran. Paris sur les Ondes a eu du succès apparement. On peut trouver sur le site de l'INA des extraits d'archives d'émissions de télé, classés par thème. Ce n'est qu'une infime partie du trésor des archives qui est en ligne, mais l'initiative est excellente. Le personnel de l'INA présent à l'exposition argumentaient pour faire signer une pétition visant à alerter le public et les pouvoirs publics de l'urgence à traiter les films d'archives. L'état de conservation d'un très grand nombre de témoignages est très mauvais et le risque est grand de perdre cet héritage par manque de moyens. Aujourd'hui la numérisation permet de sauver ces images et sons pour le futur et permet aussi leur diffusion très facilement, comme sur l'Internet par exemple. Ceux de l'INA ont bien raison de motiver autour de cette question, je les soutiens. Le site de l'INA [consulter le lien]
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 09 décembre 2004

» Beaux des villes et beaux des champs

»
Pendant que je magasinais dans les étages des Galeries Lafayette, je construisais une théorie idiote. Les gens des villes paraissent plus beaux que les gens des campagnes.
Y aurait-il les laids de campagne et les beaux des villes ? Cette question est outrageuse mais pourtant, les garçons croisés aux Galeries ressemblaient à des mannequins. Les filles étaient elles aussi êtres très jolies sans doute, mais les garçons ont accaparé mon regard. Il a été difficile de décrocher mes yeux de ces bombasses de folie. Cette "théorie" est construite de façon empirique. J'ai passé une partie de l'été dans une (toute) petite ville des Alpes. L'observation de la population me conduisait à penser qu'un diable avait puni ces habitants pour les flanquer de telles tronches. C'est aussi vrai pour ma (toute) petite ville natale, sauf qu'il y a la-bas des gens de ma famille qui sont très beaux (évidemment) et font exception à ce qui n'est pas une règle.
Je vis à Montpellier. Ici les citadins rivalisent presque avec ceux de la capitale. L'ami Stéphane, toujours très pertinent, faisait remarquer que le mixage des populations est pour beaucoup dans la plastique des garçons et des filles. Un phénomène présent à New-York peut s'appliquer certainement à Paris. Il s'agit la concentration des jeunes gens débutant leur carrière dans la mégapole, très occupés par leur apparence, célibataires et prenant soin de leur corps, avec souvent de bons revenus. Cette concentration expliquerait au moins en partie que l'on trouve des beaux dans les grandes villes, moins ailleurs.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 3 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 03 décembre 2004

» Rien n'a changé ici

»
Finalement, je ne suis pas allé à la rencontre de Paris Carnet mercredi soir. Mon train est arrivé tard et j'avais la flemme de traverser Paris. J'espère pouvoir me rendre à la prochaine rencontre de janvier.
Seul, je n'aime pas passer du temps à table pour dîner. J'avais envisager d'acheter un sac à "mangé" chez McDo. L'attente pour être servi m'a heureusement fait fuir le fast-food et mon flair m'a conduit au restaurant Chartier, quelques rues plus bas, toujours dans le neuvième. Chartier, c'est l'endroit où rien n'a changé depuis.. longtemps. Les serveurs ont 1000 ans de moyenne d'âge, la carte est aussi une des moins chères de Paris.
il faut aller chez Chartier pour dîner mais aussi pour le spectacle. La salle est une scène de théatre. Il y a des dizaines de tables sur deux niveaux, un brouhaha incroyable et tant de choses à voir. Le maître d'hôtel vous guide vers votre table. J'ai eu la chance d'être invité à m'assoir avec le père et son fils, mignon et souriant. Il y a la caissière, Cerbère indétrônable de la salle. Il y a le défilé des serveurs numérotés, montrant les assiettes à servir à Madame la caissière qui enregistre et leur fera payer les commandes en fin de service. Il y a les clients et ils sont nombreux. On peut croiser une bourgeoise sans âge, un costume-cravate stressé et des très jolis hommes en groupe. C'est un endroit flottant un peu hors du temps. Si vous passez une soirée à Paris, poussez la porte de Chartier au fond de cette cour parisienne rue du Faubourg Montmartre.
www.restaurant-chartier.com
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 2 commentaires imgAjouter un commentaire
 

Le 19 septembre 2004

» La même longueur d'onde

»
Ces 2 jours à Paris ont été fructueux. D'abord sur le plan humain ou plus précisément, amical. Je suis passé de l'autre coté du virtuel par la rencontre de 2 compères pédéblogeurs. Tous les deux ont déjà fait état de cette rencontre sur leur blogs respectifs, je suis donc un peu en retard. Eric et Matoo ( www.ericslife.net et http://blog.matoo.net ) ont fait part des temps que nous avons si agréablement passé ensemble. J''ajoute que j'attends avec plaisir de les revoir, avec mon amoureux, peut-être ici à Montpellier lors de leur prochaine venue. Ces garçons m'ont donné l'impression de les connaître depuis déjà longtemps. C'est un sentiment rare que je n'ai qu'avec ceux qui me sont proches par l'esprit et leur vison du monde, ceux avec qui je suis "sur la même longueur d'onde". Ce sont vraiment des gars bien.
Ce court séjour parisien était aussi consacré à mon avenir professionnel, en tous cas à mon proche avenir chez mon actuel employeur. Le rendez-vous que j'évoquais dans le post du 12 septembre a donc eu lieu. Les semaines qui viennent donneront le résultat de cet entretien. Je sais seulement que mes souhaits ont de bonnes chances de devenir réalité ; ma volonté de travailler pour les missions informatiques rejoints de très près les projets de la Direction Informatique !
J'ai aussi profité, bien que tu seul, des balades dans les rues de Paris. Cette ville m'émerveille un peu plus à chaque séjour. Vendredi j'ai décidé d"aller tout seul visiter le musée de l'Histoire de Paris www.paris.fr/musees/musee_carnavalet .J'ai évité ainsi un mauvais moment à Jeff lors d'un séjour futur en me rendant seul à Carnavalet. Je suis ressorti du musée un peu déçu. J'espérais davantage de photographies, de films ou d'interactivité et moins de peintures. La période du Baron Haussmann est représentée avec quelques toiles et quelques mètres carrés. Comment un tel personnage sont l'influence sur la ville est aussi importante peut-il être si pauvrement figuré dans un musé consacré à l'histoire de la cité ? J'envie ceux qui ce week-end profitent des journées du patrimoine à Paris. Nous avions programmé de rester samedi et dimanche dans la capitale pour découvrir d'autres lieux historiques et nous balader en vieux bus de la ratp, comme il y a 4 ans. Nous y serons l'an prochain.Pour terminer, je dois mentionner un regret de ce moment à Paris : Je n'ai pas mangé mon falafel comme prévu. Les commerces de la rue des rosiers étaient fermés. On ne m'avait pas dit que c'est Roch Hachana.
 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgAjouter un commentaire
 

Le 14 septembre 2004

» Paris IX

Olivier rencontrera t 'il un weblogeur à Paris ces deux prochains jours ? Paris ouverts.

 
img Article mis en ligne par Olivier, classé dans Sorties » France
imgVoir 3 commentaires imgAjouter un commentaire